Une cité numérique à Mulhouse

En Alsace, Mulhouse transforme une immense usine désaffectée en cité numérique, sur le modèle de la Station F, l’immense incubateur de start-up qui a vu le jour à Paris. Découverte.

 

Mulhouse, future capitale alsacienne du numérique? Après de longues années de déshérence économique, cet ancien bastion industriel veut retrouver un second souffle en devenant un lieu incontournable de l’écosystème numérique français. Le projet baptisé Kilomètre Zéro (KM0) illustre cette ambition.

 

Un «village numérique» va en effet investir un bâtiment symbolique du site des anciennes usines SACM (Société alsacienne de constructions mécaniques) qui fabriquait autrefois des locomotives. L’immense atelier de 12.000 mètres carrés va ainsi être complètement réaménagé pour y accueillir un écosystème accueillant des étudiants, des chercheurs, des start-up, mais aussi des PME locales qui seront accompagnées dans leur processus de digitalisation.

 

 

L’édifice abritera des salles de classe de l’école du numérique Epitech et de l’école d’ingénieurs CNAM, un «fablab», ainsi que des start-up innovantes dans les domaines du numérique et de l’industrie, qui seront regroupées dans des modules disposés dans la grande halle centrale.

 

«Nous ne voulions pas cloisonner les espaces pour conserver l’immensité et le caractère industriel de ce site exceptionnel» explique Guillaume Delemazure, le gérant de DEA Architectes, l’agence en charge du projet.

 

Lire la suite sur Lefigaro…