Créer son site internet en Alsace : quelques conseils !

Aujourd’hui, il n’est plus nécessaire d’avoir des compétences pointues en informatique pour concevoir un site Internet en adéquation avec ses projets. De nombreuses solutions ont été développées et pensées pour que les néophytes puissent créer et modeler un site web à leur convenance.

 

Il ne reste plus qu’à définir laquelle est la plus adaptée à ses besoins, c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de présenter une sélection des meilleurs logiciels de création de site web. Vous pouvez nous contacter pour un site professionnel efficace ci-dessous.

 

À notre époque, les personnes souhaitant créer un site web disposent de deux grandes options : faire appel à des professionnels (webmaster, webdesigner, développeur) ou bien concevoir leur site elles-mêmes. Ce choix va être guidé par la complexité et l’envergure de ce qui doit être mis en place. En effet, si l’on a un cahier des charges important, mieux vaut faire appel à des interlocuteurs ayant des compétences techniques spécifiques et capables d’accompagner le projet du début à la fin. En revanche, si l’on souhaite construire un site web plus léger, pour des entrepreneurs individuels, des sociétés de petite taille ou même à titre personnel, il est possible de se passer de l’assistance de spécialistes et de tout gérer soi-même.

 

 

Pour cela, il va falloir utiliser un logiciel de création de site web (ou éditeur de site web), qui a l’avantage d’avoir été développé précisément pour fournir un produit « clé en main » aux personnes désireuses de concrétiser leur projet sans avoir de compétences en informatique. La tâche incombant à ces personnes va donc être principalement de choisir la solution la plus adaptée à ce qu’elles souhaitent mettre en place. C’est la raison pour laquelle Futura s’intéresse aujourd’hui aux meilleurs logiciels de création de site web.


 

WordPress
Nous sommes forcés de commencer notre sélection par WordPress. La raison est évidente : il représente environ un tiers des usagers et presque 60 % des parts de marché pour les logiciels de ce type. Un autre chiffre est vraiment impressionnant, à savoir que plus de 28 % des sites web fonctionnent avec WordPress. WordPress a une particularité, il existe sous deux versions bien différentes, WordPress.org et WordPress.com, dont nous allons développer tout à tour les spécificités.

 

WordPress.org est de loin la solution qui trône en haut de notre sélection. C’est le logiciel le plus populaire, avec les fonctionnalités les plus avancées, la meilleure évolutivité et il est plutôt facile de s’en servir. Il est totalement gratuit et même libre, cela veut dire que l’utilisateur a un contrôle maximal sur son site web, bien plus que les logiciels concurrents. En revanche, cette solution nécessite d’avoir recours à un hébergeur de site web et de créer un nom de domaine. Pour information, il est possible de trouver des hébergeurs gratuits (mais limités comme toujours dans ces cas-là) ou payants (entre 3 et 4 euros par mois). Un nom de domaine coûte quant à lui environ 15 euros par an.

 

WordPress.org permet de maîtriser complètement chaque aspect de son site web. Il peut être employé aussi bien pour créer un forum, un réseau social, un site auquel il faut s’abonner qu’une plateforme de e-commerce. Il propose des milliers de thèmes utilisables pour peaufiner le design du site. Parmi eux se trouvent les meilleurs outils « drag and drop » (glisser/déposer) comme Divi ou Beaver Builder qui permettent de créer facilement ses propres mises en page. Comme pour tous les logiciels libres, WordPress.org peut s’appuyer sur une large communauté et sur la mise à disposition d’extensions gratuites rajoutant de nouvelles fonctionnalités, on en dénombre pas moins de 50.000 pour WordPress.org !

 

Le défaut de WordPress.org est directement lié à ses qualités : comme il octroie une totale liberté d’action, l’utilisateur doit se familiariser avec un nouvel outil dont la maîtrise nécessite fatalement une période d’apprentissage. Ainsi, les débuts peuvent parfois être un peu compliqués, au moins le temps de s’habituer et d’explorer les possibilités du logiciel. Si la tâche peut sembler difficile à certains, il faut savoir qu’il existe un excellent forum consacré à WordPress en français et que la communauté est généralement très réactive et bienveillante.

 

WordPress.com est un service d’hébergement de site web et de blog de l’entreprise Automattic, créée par un des cofondateurs de WordPress.org. Ici, et comme pour les solutions que nous verrons ensuite, il s’agit de service en ligne, il n’y a donc pas besoin de télécharger un logiciel à proprement parler. Évidemment, WordPress.com a été conçu à partir de WordPress.org, mais propose une expérience utilisateur différente. Par opposition à WordPress.org, qui est installé sur un ordinateur et nécessite par conséquent des mises à jour logiciel, des mises à jour des extensions et des sauvegardes, WordPress.com gère tout cela pour le compte de l’utilisateur.

 

Toutes les solutions de ce type reposent sur le même modèle économique, en proposant soit une offre gratuite, mais très limitée, qui convient donc pour des sites web basiques, soit toute une gamme de services plus avancés dont le prix va varier en fonction des besoins de chacun (de 3 à 45 euros par mois pour WordPress.com). Pour vous faire une idée, l’utilisateur peut mettre en place un service de paiement simplifié à partir de 8 euros par mois. Toute formule payante permet de contacter le service client pour répondre aux éventuelles difficultés techniques se posant au propriétaire du site.

 

Dans tous les cas, quelle que soit l’offre choisie, l’utilisateur a accès à des centaines de thèmes et peut employer le « Customizer », c’est-à-dire l’outil « Personnaliser » pour ajouter des titres, des widgets, des menus de navigation, etc. Le design peut être personnalisé jusqu’à un certain point, mais ne peut pas s’appuyer sur toutes les fonctionnalités « drag and drop » incluses dans d’autres services.


 

Wix

Difficile de se faire une place dans un marché dominé outrageusement par WordPress, néanmoins quelques solutions alternatives intéressantes existent et Wix est assurément l’une d’entre elles. Son principal avantage par rapport à la concurrence est son extrême facilité d’utilisation. Il faut moins de 30 minutes pour créer son site web !

 

La plateforme est totalement hébergée, ce qui signifie que l’utilisateur n’a pas à s’occuper de trouver un hébergeur. Pour le nom de domaine, il n’est inclus que si vous souscrivez à une offre Premium. L’interface a été conçue pour être accessible aux débutants et ne nécessite que quelques minutes pour être prise en main. On apprécie particulièrement les centaines de thèmes disponibles et qui sont facilement modifiables grâce à l’outil intuitif « drag and drop » intégré.

 

Des dizaines d’applications supplémentaires sont proposées, certaines sont gratuites, d’autres payantes. Elles peuvent avoir été créées par Wix ou par des développeurs tiers. Sur le plan des fonctionnalités, Wix possède tous les outils nécessaires pour les sites personnels ou pour les petites entreprises. En revanche, pour les sites d’e-commerce, certains outils avancés inclus dans d’autres services manquent à l’appel ici. Détail appréciable, les utilisateurs ont à disposition un SSL gratuit (Secure Sockets Layer, un protocole de sécurisation des échanges sur Internet), même dans la version gratuite de Wix.

 

Comme pour tous ses concurrents, l’offre gratuite est limitée en bande passante et en capacité de stockage. De plus, Wix affiche ses publicités sur le site créé. Pour s’en débarrasser, il faudra souscrire au minimum à un forfait Combo (8,25 euros par mois).


Shopify

Avec Wix, nous avons vu une solution alternative à WordPress pour les sites personnels ou pour les petites entreprises. Intéressons-nous maintenant à une option attrayante en ce qui concerne les sites de e-commerce : Shopify. Ce service, comme son nom l’indique, est dirigé uniquement vers la création de sites marchands. Shopify annonce plus de 500.000 créations de sites et plus de 40 milliards de dollars de produits vendus par ses utilisateurs.

 

Shopify est une plateforme entièrement hébergée qui intègre une solution de paiement appelée « Shopify Payments », mais qui est néanmoins compatible avec des passerelles de paiement tierces comme PayPal, Apple Pay, Amazon Pay, etc.

 

Sur le plan du commerce, Shopify propose de puissants outils de gestion, la possibilité d’ajouter un nombre de produits illimité, des statistiques détaillées et pertinentes de l’activité ainsi que des fonctionnalités de marketing simples à utiliser. Le logiciel offre la liberté de sélectionner un thème parmi plusieurs centaines et dispose d’une interface intuitive de type « drag and drop ».

 

Shopify intègre aussi un outil PDV (point de vente). Celui-ci permet de vendre des produits dans un magasin physique, d’accepter toutes les cartes de crédit et de profiter des avantages de Shopify pour tout ce qui a trait à l’inventaire, au marketing, à l’expédition des colis et aux outils statistiques.

 

Toutes les solutions de création de site tournées vers le e-commerce ne proposent pas d’offre gratuite et Spotify ne déroge pas à la règle (mais il y a néanmoins une version d’essai de 14 jours). Les forfaits coûtent de 29 à 299 dollars par mois (de 25 euros à 267 euros environ) et un point important est à prendre en compte : Shopify applique des frais de transaction et ceux-ci sont dégressifs en fonction de la formule choisie : de 2 à 0,5 %. L’utilisateur doit donc calculer laquelle est la plus rentable en fonction de son chiffre d’affaires.

 

Source: Futura Science