Intelligence artificielle pour Facebook en France

Sheryl Sandberg, numéro 2 du réseau social, a profité d’une visite à Paris pour faire une série d’annonces relatives à son programme de recherche en intelligence artificielle. Le géant américain va aussi s’associer à Pôle Emploi pour former des chômeurs au numérique.

Lorsque l’on rend visite à quelqu’un, il n’est pas poli de venir les mains vides. Sheryl Sandberg n’a pas oublié ses manières. De passage à Paris à l’invitation d’Emmanuel Macron, la numéro 2 de Facebook en profite pour faire plusieurs annonces concernant l’implantation du réseau social en France. L’entreprise américaine va nouer un partenariat avec Pôle Emploi, afin de former 50.000 chômeurs aux compétences basiques du numérique, d’ici 2019. Elle lance aussi un programme d’accompagnement des femmes entrepreneuses, baptisé «She Means Business». Déjà en place dans d’autres pays, comme l’Angleterre, cette initiative est lancée en France en association avec l’entreprise Social Builder.

 

Enfin, Facebook annonce ce lundi un investissement de 10 millions d’euros supplémentaires dans l’antenne parisienne de FAIR, son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle, ouverte en 2015. Elle emploie actuellement une trentaine de chercheurs et d’ingénieurs. Ce chiffre devrait bientôt doubler, annonce Facebook, pour passer à soixante. Le réseau social souhaite également augmenter le nombre de doctorants accompagnés par FAIR Paris, d’une dizaine à quarante. En tout, une centaine de personnes fréquenteront bientôt l’établissement. FAIR, qui emploie 150 chercheurs au niveau mondial, est également installé à Menlo Park, au siège social de Facebook, à New York et à Montréal, au Canada.

 

Lire la suite sur Lefigaro…