L’Alsace passe au tout-numérique

C’est la nouveauté de la rentrée 2017 en région Grand-Est. En septembre, 49 lycées de la région, dont 13 en Alsace, consulteront leurs manuels scolaires sur ordinateur ou sur tablette. Le changement ne fait pas l’unanimité.

Au lycée Schweisguth, à Sélestat, le wifi couvre désormais l’ensemble du bâtiment. C’est la première conséquence visible de la nouveauté de cette rentrée 2017 dans l’établissement : la fin des manuels papiers, remplacés par des manuels numériques, lisibles sur tablette ou sur ordinateur portable. Le lycée Schweisguth fait partie des 13 lycées alsaciens et des 49 lycées du Grand-Est – soit 31.000 lycéens – à participer à cette expérimentation, destinée à s’étendre à l’ensemble des établissements de la région à l’horizon 2021.

Des inquiétudes sur la formation des enseignants et sur le coût du matériel

“Pour l’instant, tout se déroule à peu près comme prévu”, commente le proviseur, Jacques Schlienger, qui est également le secrétaire académique du SNPDEN, principal syndicat des chefs d’établissement. Il a sous les yeux la liste des manuels numériques qu’il a commandés pour ses enseignants. Ceux d’histoire et de littérature devraient avoir du retard. “On se débrouillera pendant quelques semaines”, explique-t-il.

Le proviseur préfère mettre en avant “toutes les ressources numériques mises à disposition des enseignants”“Cela peut être un document écrit, un QCM, une vidéo que les élèves peuvent visionner chez eux. Cela dégage du temps pour l’enseignant qui peut aider davantage les élèves qui n’ont pas bien compris, pendant que les autres avancent.”

On entre dans le monde de l’élève, celui de l’écran. En intégrant son monde à notre monde, celui de l’Éducation nationale, on opère un rapprochement. On n’entre pas dans le XXIe siècle avec un vieux manuel papier.

Le lycée Schweisguth à Sélestat fait partie des établissements qui passe au tour-numérique à la rentrée 2017 - Radio France
Le lycée Schweisguth à Sélestat fait partie des établissements qui passe au tour-numérique à la rentrée 2017 © Radio France – Aude Raso

Lire la suite sur France Bleu…