L’Etat français se met au Numérique

L’Etat français se met au Numérique

Le nouveau secrétaire d’Etat au Numérique, âgé de 33 ans, a derrière lui un parcours jalonné par les engagements politiques. «Geek» autodidacte, syndicaliste précoce puis créateur d’entreprises, ex-militant socialiste, fils d’immigrés marocains diplômé de Sciences Po, l’ancien président du Conseil national du numérique Mounir Mahjoubi, 33 ans, a été nommé mercredi secrétaire d’Etat au Numérique. L’entrée au gouvernement du «directeur de la campagne numérique» d’Emmanuel Macron couronne un parcours de 15 ans dans l’économie d’internet, jalonné de connexions politiques.

Féru d’informatique depuis l’enfance, Mounir Mahjoubi entre à 16 ans chez le fournisseur d’accès Club Internet comme technicien réseau. Deux ans plus tard, tout juste majeur, il y est élu délégué du personnel, puis délégué syndical, siégeant au comité d’entreprise européen de la maison mère, Deutsche Telekom.

Il obtient en parallèle une maîtrise de droit des affaires à la Sorbonne, puis un master «finances et stratégie» à Sciences Po, remportant au passage les concours d’éloquence des deux établissements. Une formation complétée à l’université Columbia de New York, puis outre-Manche à l’école de commerce de Cambridge. Cerise sur le gâteau: un CAP Cuisine décroché en 2015.

Le goût des fourneaux lui est venu après le succès de sa société Equanum, plus connue sous le nom de La Ruche Qui Dit Oui, fondée fin 2010 avec deux associés. S’il conserve quelques parts de ce site de vente en ligne de produits agricoles en circuit court, «je n’en suis plus responsable», a-t-il précisé.

Lire la suite sur LeParisien…