L’intégration vue par Groland