Les pays d’Afrique à la conquête spatiale ?

Les scientifiques ont appelé vendredi les pays d’Afrique orientale et australe à considérer le financement de l’utilisation des sciences spatiales dans les universités pour sensibiliser l’opinion publique sur le changement climatique et les événements climatiques extrêmes.

Shuaib Lwasa, du département de Géographie, de Géo-informatique et des Sciences climatiques de l’Université de Makarere en Ouganda, a déclaré à Nairobi que les sciences spatiales sont capables d’informer les gouvernements des problèmes comme la propagation des épidémies.

“Le gouvernement devrait reconsidérer son soutien aux sciences spatiales ainsi qu’à la santé et à l’agriculture pour tenter de résoudre les problèmes et d’améliorer les conditions de vie des citoyens”, a déclaré M. Lwasa lors d’une conférence internationale sur les sciences spatiales à Nairobi.
M. Lwasa a également indiqué que les sciences spatiales sont capables d’ajouter un nombre important de nouveaux emplois à l’économie.

Galcano Mulaku du département de Géosp

atial et de Technologie spatiale de l’Université de Nairobi a mis en garde que les universités de la région pourraient devenir moins utiles si elles ne créaient pas de liens entre les activités de recherche et les communautés.

Il a conseillé aux directeurs d’universités de faire en sorte que leurs collègues proposent des classes qui répondent aux besoins des communautés.

“Collaborons avec les autres partenaires pour nous aider à équiper et financer nos institutions et proposer de meilleures formations à la jeune génération”, a-t-il ajouté.

Les représentants de la conférence ont appelé à une meilleure compréhension des technologies au niveau politique et à l’identification des fossés qui empêchent les institutions à utiliser les produits et services.

Source: Agence de presse Xinhua