Les smartphones Android ou Apple de plusieurs personnalités tibétaines ont été visés par des piratages transmis via des messages WhatsApp. Selon des spécialistes, il a suffi que les utilisateurs cliquent sur un simple lien contenu dans un message reçu sur l’application pour qu’un mouchard permanent soit installé sur leur mobile.