Tir dans un lycée à Strasbourg

Tir dans un lycée à Strasbourg

“C’est encore trop tôt pour comprendre précisément ce qu’il s’est passé” réagit le procureur de Strasbourg cet après-midi sur Le Post.

Lycée Jean Monnet, Strasbourg (Bas-Rhin).

Ce mercredi matin, vers 8h45, un homme à l’allure “plutôt jeune”, armé et cagoulé, s’est introduit dans le lycée Jean Monnet du quartier Neudorf, à Strasbourg, dans le Bas-Rhin.

Il a frappé à la porte.

“Puis il est entré dans une salle de classe où des élèves de seconde avaient un cours d’allemand, a tiré en direction de leur professeur, avant de s’enfuir immédiatement après” nous dit aussi le procureur de Strasbourg.

“Il a sorti quelque chose qui ressemblait à une arme, et il a pressé sur la détente en la visant directement… On ne sait pas qui c’est, on n’a aucune explication sur son geste” a déclaré le proviseur ce mercredi après-midi, selon Le Parisien.

“Il n’y a pas eu de menace” a-t-il aussi affirmé.

Personne n’a été blessé.

“L’arme utilisée est soit un pistolet d’alarme, soit une arme à gaz” nous dit-il aussi, précisant “qu’il y a eu un seul tir, et pas de projectile.”

“Il y a effectivement eu un tir” nous confirme la police de Strasbourg.

Qui est cette personne qui a ouvert le feu? “C’est difficile de le savoir” répond le procureur, ajoutant “il s’agit d’un homme plutôt grand, c’est tout ce que l’on peut dire pour l’instant. Il avait le visage dissimulé par une cagoule.”

Selon Europe 1, ce n’est pas un élève de la classe, car tous étaient présents.

“Je ne peux ni le reconnaître, ni savoir qui c’est. Sur le coup, j’ai vu quelqu’un avec une arme et qui a tiré, ce n’est pas commun” a déclaré l’enseignante, selon Le Parisien.

Pourrait-il être un élève du lycée Jean Monnet? “Aucune idée pour l’instant” nous dit-on aussi, ajoutant que “cette professeure d’allemand ne se connaît pas d’ennemi parmi les élèves et ne voit pas, a priori, qui pourrait avoir voulu s’en prendre à elle.”

Elle a tenté de le rattraper quand il s’est enfui, en vain.

Le lycée est-il équipé de caméras deLire la suite sur LePost.fr