Allergie au pollen

Ce sont les manifestations d’un rhume des foins typique : les yeux piquent, on ressent des démengeaisons dans la gorge, le palais et, parfois, dans les oreilles.
Il y a bien sûr les éternuements à répétition, parfois une toux, une gêne respiratoire, voire de l’asthme. Tout cela fatigue et énerve le malade. On observe également quelquefois des réactions sur la peau comme de l’urticaire. Comment se protéger au quotidien des agressions du pollen ? Il est recommandé aux personnes allergiques de se rincer les cheveux le soir avant de se coucher pour éviter que le pollen ne se dépose sur l’oreiller. Lorsque les yeux piquent et démangent, il ne faut pas les frotter. Aérer sa chambre, tôt le matin, lorsque les pollens ne sont pas encore dans l’air, porter des lunettes de soleil et un chapeau. Il est déconseillé de fumer et d’aller à la piscine, car la fumée et le chlore aggravent les inflammations des yeux, du nez et de la gorge. Il est préférable de rouler vitres fermées en voiture, et de faire sécher son linge à l’intérieur. Mais il faut ajouter, pour rassurer les personnes atteintes, que l’allergie au pollen n’est pas une fatalité, et qu’il vaut mieux consulter si les symptômes s’aggravent d’année en année.