Le géant américain renonce à imposer des articles gratuits, et propose ses services pour aider à recruter des abonnés. Google fait les yeux doux à la presse. A partir de ce lundi, le géant américain met en effet en place de nouveaux outils officiellement destinés à améliorer ses relations avec les médias – traditionnellement tendues – en les aidant à attirer des abonnés.

Le président français a présenté une feuille de route sur l’Europe, dans laquelle il demande une taxation des entreprises du numérique. Cette taxe se baserait sur leur chiffre d’affaires réalisé dans chaque pays et non plus sur les bénéfices qu’elles engrangent. La question de l’harmonisation fiscale des GAFA a toujours suscité la prudence de la Commission européenne.