Amazon serait-il sur le point d’investir dans le Haut-Rhin ? Le nom du géant de l’e-commerce revient avec insistance ces derniers temps du côté d’Ensisheim où un projet de plateforme logistique de grande taille serait à l’étude. Il est en tout cas mentionné par des proches du dossier. La mairie Ensisheim, elle, dément.

 

Une ressortissante américaine, volontaire au sein de l’Agence américaine du Corps de la Paix, a été victime de sextorsion de la part d’un hacker marocain qui a réussi à pirater son téléphone portable. Le pirate marocain a menacé la jeune femme de publier ses photos et ses informations personnelles sur les réseaux sociaux si elle refusait de lui envoyer de l’argent.

 

 

Conventions Syntec, c’est quoi ?

 

Nous le savons, dans toutes les entreprises françaises, les rapports entre les salariés et employés sont régis par la loi que l’on retrouve dans le code du travail. Il existe également organisations syndicales et patronales dans ces branches professionnelles afin de négocier certaines de ces règles. C’est ce qu’on appelle les conventions collectives. Cette dernière permet, par exemple, de définir le statut des travailleurs, démissions, préavis, …

 

Bientôt vingt ans après la crise de 2001, l’Argentine rechute dans la dette et l’inflation, précipitant des pans entiers de la population dans la pauvreté. Revenu dans le giron du FMI avec un prêt record de plus de 57 milliards de dollars, le pays reste au bord du défaut. La présidentielle du 27 octobre pourrait-elle siffler la fin de l’ère Macri ?

 

En prévision d’Halloween, Google a fait montre du sens de l’humour et a installé dans un de ses bureaux un «cimetière» avec des pierres tombales des services et applications fermés pour des raisons différentes ou inactifs ces dernières années. Dana Fried, une employée de Google, a publié via Twitter une photo de pierres tombales pour de nombreux services Google aujourd’hui morts.

 

Les smartphones Android ou Apple de plusieurs personnalités tibétaines ont été visés par des piratages transmis via des messages WhatsApp. Selon des spécialistes, il a suffi que les utilisateurs cliquent sur un simple lien contenu dans un message reçu sur l’application pour qu’un mouchard permanent soit installé sur leur mobile.