LES ASTUCES DE RÉFÉRENCEMENT SEO POUR AVOIR UN SITE BIEN CLASSÉ

De nos jours, la visibilité et la notoriété des sites web sont devenues une priorité d’ordre économique dans nos sociétés. Ainsi, pour attirer une grande part du marché, certains gestionnaires se doivent de faire de leur société une référence sur le net.

Aujourd’hui, être une marque de référence sur le net est aussi bien avantageux aux clients qu’aux promoteurs. Ceci favorise les interactions entre employés et clients des organisations, mais aussi l’enrichissement du portefeuille client. Cependant, lors d’une recherche sur le web, force est de constater que seulement 1/3 des milliers de pages proposées sont réellement exploitées par les internautes. Les surfeurs délaissent habituellement les sites mal classés au profit de ceux de la première page dans leur quête d’informations. Cela se remarque particulièrement pour les sites de paris en ligne. Les habitués de ces plateformes se cantonnent aux tout premiers résultats pour éviter de jouer sur les mauvais casinos. Pour que votre plateforme soit classée parmi les meilleurs résultats des moteurs de recherche, il est primordial d’en apprendre plus sur le SEO (Search Engine Optimization) et son fonctionnement. C’est d’ailleurs ce que nous vous proposons ici, avec quelques astuces qui vous aideront à éviter d’avoir un mauvais rendement sur le net.

08 astuces pour mieux référencer un site web

Désormais, pour acquérir du trafic sur le web ou transformer les visiteurs d’une page en prospect, il faut essentiellement avoir une bonne maîtrise du SEO. L’optimisation pour les moteurs de recherche encore appelé SEO est un outil indispensable pour améliorer la position d’un site web dans les résultats des moteurs de recherche. Cela inclut un ensemble de techniques de SEO comme le cocon sémantique par exemple, et plusieurs méthodes fixes mises en pratique pour qu’un site ne soit pas placé dans la boîte à oubliettes. Comme on le dit, « le meilleur endroit pour cacher un cadavre est à la page 2 de Google ». Si vous ne désirez pas que votre site y figure, voici quelques astuces à suivre pour éviter cela.

Rédigez des titres accrocheurs

Les pages de recherches donnant accès aux contenus d’une page de site web offrent préalablement un aperçu du contenu de ce dernier. À cet effet, le « Title » et la « Meta description » sont les deux premiers éléments qui donnent un avant-goût de votre contenu aux internautes. Le « Title » est un titre qui se retrouve généralement dans la « barre de titre du navigateur » ou sur les pages de résultats des moteurs de recherche. Il doit être constitué de 55 à 60 caractères et doit être formulé de façon à susciter chez les internautes l’envie de visiter la page.

Il faut impérativement que la balise « Title » réponde à une intention de recherche bien précise et qu’il soit relatif au sujet de la page vers laquelle il redirige. Il faut qu’il soit soigné, accrocheur et doit contenir les mots clés. La « Meta description » quant à elle doit contenir une description concise de la page indexée en une ou deux phrases. Il est conseillé qu’elle contienne les mots-clefs et qu’elle soit rédigée à la voix active. Pour être lisible sur la page des recherches elle ne doit pas dépasser plus de 160 caractères espaces inclus. Le « Title » et la « Meta description » sont facilement modifiables avec les éditeurs de sites. Vous pouvez utiliserpar exemple Wix, Jimdo, Weebly ou encore WordPress.com.

Proposez un contenu de qualité facilement repérable sur les pages de recherche

Dans les moteurs de recherche, la qualité du contenu proposé est aussi prise en compte. Pour avoir plus de visibilité, il faut alors nécessairement produire un contenu original et inédit tout en évitant les duplicate content, le contenu plagié ou remanié. Il est donc conseillé de créer des pages sur votre site qui seront optimisées spécifiquement par des mots clés. Ces derniers peuvent être primaires, secondaires, voire tertiaires. Les textes encore appelés articles doivent être soignés, pédagogiques, faciles à lire, sans fautes d’orthographe et bien structurés en plusieurs paragraphes. Dans le contenu de votre page, vous devez éviter les textes intégrés aux images, car ils ne permettent pas aux internautes de les copier. Sur les plateformes, plusieurs outils comme INK et Yoast SEO permettent d’optimiser efficacement votre article.

Optimiser les images pour le référencement

Pour acquérir un trafic potentiellement important, il faut non seulement connaître les fondamentaux du SEO, mais aussi savoir illustrer son contenu à travers des images simples et bien expressives. Il est important que les images soient facilement repérables par les moteurs de recherche. Voici quelques étapes à suivre pour bien optimiser les images sur un site web :

  • Pour commencer, nommez vos fichiers pour l’organisation, mais également pour le référencement.
  • Ensuite, nommez ces derniers en ajoutant des balises « ALT » pour améliorer le référencement de votre site. Ceci permet une description de l’image qui sera interprétée par les moteurs. Elle sera visible par les utilisateurs si l’image ne s’affiche pas correctement.
  • Vous pouvez également ajouter un texte d’attribut Title. Ce dernier permet aux visiteurs de voient un titre lorsqu’ils passent leur souris sur votre image.
  • Choisissez enfin des images de format JPG, GIF et PNG ayant une taille d’au plus 200 Ko. Cela permet généralement la réduction du temps de chargement.

Éviter l’accumulation de mots clés

Pour avoir plus de chance d’être référencé par des moteurs de recherche comme Google vous devez absolument éviter d’inonder les pages de votre site web de mots clés dans le but de manipuler le classement de votre site dans les résultats de recherche. Lorsqu’il y a une répétition fréquente des mêmes mots ou expressions de manière désordonnée et abusivement, ceci est considéré comme un spam. Cela aura donc des effets négatifs sur les pages de votre site et vous défavorisera au classement. Il est ainsi important de créer un contenu utile et pertinent tout en faisant un bon usage des mots clés.

Optimisez la vitesse de chargement du site

Dans l’optique d’offrir une expérience de recherche rapide, les moteurs de recherches comme google répertorient uniquement des sites dont les pages mettent le moins de temps à se charger. Selon les sondages, 90 % des internautes quittent une page lorsque cette dernière met entre 3 et 5 secondes à se charger. Par contre, lorsque ce temps de chargement varie entre 3 secondes et 5 secondes, le nombre d’internautes qui quittent la page peut être estimé à 32 %. Vous pouvez vous-même déduire que moins le contenu d’un site met du temps à se charger, plus vous avez de chance d’attirer des visiteurs.

Un site rapidement accessible et proposant un contenu illustré par des images est celui recommandé pour un bon SEO. Il existe sur Google un outil dénommé Page Speedy Insight qui vous permet d’analyser la vitesse de chargement de votre site. Généralement, cette vitesse est lente lorsque le site contient des images de grandes tailles. La meilleure technique est donc de réduire la taille des images ou du thème du site. Pour ce faire, il est recommandé de se servir d’images d’une taille de 200 Ko. Vous pouvez par exemple utiliser l’outil Tiny PNG pour les réduire.

Rendre son site responsive

Cette technique s’inscrit aussi dans les bonnes pratiques d’optimisation SEO. Selon les sondages, près de 58 % des recherches qui s’effectuent se font sur mobile. À cet effet, Google met en priorité les sites qui sont compatibles avec les appareils mobiles. Pour être donc mieux référencé dans la liste des résultats des moteurs de recherche, il est conseillé de faire en sorte que votre site soit accessible sur ordinateur, tablette ou smartphone de la même manière. Pour vérifier si votre plateforme web est responsive, vous pouvez utiliser l’un des outils suivants : Google Mobile-Friendlly Test, XRespond, Spizzy, Am I Responsive, Screenfly.

Privilégier des backlinks de qualité

Pour mieux classer un site, les moteurs de recherches se basent aussi sur les liens de qualités permettant de rediriger l’internaute vers votre site web. Ces liens sont dénommés « Backlinks ». Plus ils proviennent de sites crédibles, mieux vous serez référencé sur les pages de résultats. C’est pour cela que apprendre à créer des liens d’autorité de qualité peut être un vrai atout pour vous. En outre, vous pouvez faire des guest bloggings, c’est-à-dire rédiger des contenus pour des plateformes de blog en tant qu’invité pour obtenir en retour des backlinks. Plusieurs outils vous permettront de connaître le nombre de liens des sites tiers avec lesquels vous collaborez. Nous pouvons vous recommander entre autres Ubersuggest, Semrush, Ahrefs.

Créer un maillage d’internal links

Le maillage d’internal links est destiné à améliorer la navigation sur un même site et par conséquent rendre agréable l’expérience des visiteurs. Lorsque vous parvenez à optimiser les pages de votre site pour chacun des mots clés prédéfinis, il est possible que certaines pages soient plus visitées que d’autres. Grâce au maillage d’internal links, vous pouvez profiter de la réputation de cette page pour envoyer du trafic vers les pages autres pages. Pour un référencement naturel, il est recommandé d’améliorer son maillage interne puisque certains moteurs de recherche sont de plus en plus attentifs à la qualité de navigation d’un site web. Dans cette optique, seuls les liens de navigation pertinents sont acceptés.

Loading...